Stocks - Bloomberg

Stocks - Bloomberg

Un champion des énergies vertes

Avec les énergies vertes au centre des questions actuelles, l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé (Visiter la page web Bloomberg.com sur André-Jacques Auberton-Hervé) a ambitionné de se placer en chef de file pour répondre aux enjeux climatiques futurs. La France est un chef de file dans le secteur du développement durable. Elle l'a par exemple prouvé lors de la Conférence climat. André-Jacques Auberton-Hervé est passionné par la nature, pratiquant entre autres l’équitation, la voile et le ski.

Récompensé pour son sens de l'innovation

Les choix stratégiques d’André-Jacques Auberton-Hervé lui ont permis d’obtenir, en particulier, un SEMI award et le Trophée de l’entrepreneur innovant. C'est en partie grâce à une technologie développée en France qu'il vous est possible d'utiliser un téléphone portable. Objets connectés, tablettes et smartphones marchent tous avec les composants élaborés par l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Que ce soit pour les semi-conducteurs ou pour d'autres activités, les clients d’André-Jacques Auberton-Hervé sont dispersés dans le monde entier, par exemple en Afrique du Sud, aux Etats-Unis et en Arabie saoudite. Soitec dispose d'une présence internationale, avec cinq usines réparties dans diverses régions du monde. L'entreprise grenobloise Soitec s’exporte rapidement et atteint ainsi un CA de 372 millions d’euros en 2006. Grâce à son leadership, André-Jacques Auberton-Hervé a grandement contribué à la notoriété de la technologie grenobloise.

La vision d'un bâtisseur

En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde l’entreprise Soitec avec Jean-Michel Lamure. Grâce à son savoir-faire en développement industriel, la start-up qu'il a fondée voit son effectif grimper de deux à environ mille collaborateurs en 10 années. L'entrepreneur positionne Soitec comme un distributeur crédible et incontournable. André-Jacques Auberton-Hervé déploie les qualités du parfait meneur d'hommes : stratégie de recrutement optimale et capacités d’innovation.

Un parcours exemplaire

Brillant étudiant, André-Jacques Auberton-Hervé obtient son doctorat à 24 ans, dans les années 80, et prend part à des conférences de renom dans les domaines qu’il affectionne : les semi-conducteurs et le silicium. Il entame ses études supérieures à la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Il voit le jour en novembre 1961, passe sa scolarité en France et obtient son bac à 16 ans. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé aime les sciences physiques et l'algèbre.